Coup de Cœur – Projet d’exposition – Maison du Cygne

MAISON DU CYGNE – CENTRE D’ART

« p’ART’age » 

Depuis le début de l’année scolaire (2016/2017), les deux classes de CP de l’école Dodero du Brusc mènent, parallèlement à un projet dans le potager, une approche plastique des œuvres exposées dans les salles d’exposition, ou des sculptures du jardin, avec les personnels de la Maison du Cygne.

Le but est de leur faire découvrir l’art au fil des propositions artistiques de nos exposants et de leur permettre également de produire sur place des créations personnelles ou collectives qui seront présentées lors d’une exposition prévue du 2 au 18 juin, dans la salle Claude-Henri Pollet (étage de la Maison du Cygne), à l’occasion des Rendez-vous aux jardins 2017. Ces productions plastiques font le lien entre certaines œuvres découvertes et analysées mais aussi des thématiques ou techniques inspirées par le jardin ou la nature :

  •  Un abécédaire inspiré de l’oeuvre de Sébastien-G Orsini a été ainsi réalisé uniquement à partir d’empreintes de feuilles collectées par les enfants et recouvertes de peinture dans les tonalités chaudes de l’automne.
  • Un autre travail guidé par une toile représentant un arbre de Claude-Henri Pollet (peintre Seynois), a donné lieux à de magnifiques réinterprétations mettant en valeur un jeu de contraste de couleurs cher à l’artiste défunt.
  • Une réalisation collective de sculpture en siporex a nécessité plusieurs séances de travail, allant du croquis inspiré du « totaim » de l’artiste Bruno Laugier, à la maquette de carton et papiers de couleurs découpés (Matisse), en passant par l’étape de conception de sculpture à proprement parlé des blocs de siporex, enduits, colorés et assemblés en un totem. Ce volume de coloris blanc avec des notes de bleu et rouge à la Duduffet mesure 1m20 par 25×25 cm.
  • Une autre oeuvre est en cours de réalisation, inspirée cette fois de la nature elle-même en la « personne » du pin majestueux, presque tri-centenaire qui se trouve dans l’agrandissement du jardin de la Maison du Cygne. Il s’agit là de la représentation en volume de cet arbre.
  • Enfin, une exposition autour du jardin ne pourrait s’envisager sans la création d’épouvantails fabriqués uniquement à partir de matières premières d’origines naturelles qui prendront place, comme il se doit, dans les potagers.

Publications similaires

Comment