Maison du Patrimoine François Flohic

Maison du Patrimoine-François FLOHIC

La Maison du patrimoine est actuellement fermée
mardi au vendredi 9h-12h & 14h-17h30 et samedi-dimanche 14h-17h30

PROCHAINE EXPOSITION

Lisa Jacomen & Laëtitia Romeo

En résidence au Brusc les deux prochaines artistes en résidence ont été diplômées de l’École Supérieure d’Art et de Design de l’agglomération Toulon Provence Méditerranée, en 2020.
Après leur résidence respective, Lisa Jacomen et Laëtitia Romeo exposeront leur travail jusqu’à la fin du mois de janvier, à la Maison du Patrimoine.

Lisa Jacomen (Solliès-Toucas)
En résidence, du lundi 25 octobre au dimanche 14 novembre 2021

« Ma peinture est conduite, déterminée, motivée par son propre processus de création.
Chaque étape détermine son évolution maîtrisée, ou accidentelle qui autorise des
changements de perspectives tout au long de l’expérimentation. Ainsi la démarche reste
volontairement déconstruite pour que le spectateur puisse s’approprier un chemin mental,
créer son propre assemblage, son propre lien organique influencé par sa propre expérience.
Ce procédé me permet de le garder non-résolu, un in-fini qui pose question et qui, de ce fait,
est moteur de potentiel créatif.
Ma pratique de la peinture s’élabore, la plupart du temps, sur de grands formats de supports
multiples, souvent avec des matériaux récupérés ou recyclés. Mon travail consiste, par des
perturbations de la perception visuelle, en utilisant des techniques de masquage, des
procédés de camouflage, en questionnant le matériau peinture, à créer des ruptures avec la
perception usuelle.
La finalité est de perdre le regard avec un certain nombre de contradictions, d’antagonismes,
de déjouer les chemins logiques du cerveau, afin de plonger le spectateur dans une attention
accrue à une autre réalité, un autre espace perceptif : celui de la peinture et de la création.
Je suis membre du Bureau des paysages en mouvement, un pôle de recherche universitaire
axé sur l’étude et la réflexion artistique sur le paysage. Ma pratique artistique s’en inspire
largement, particulièrement le paysage méditerranéen.
En effet, j’inclus souvent des éléments du paysage dans ma peinture en tant qu’outil au sens
littéral mais aussi en tant qu’outil de réflexion. Les végétaux et les points de vue que nous offre le territoire méditerranéen sont essentiels à ma pratique. La notion d’immersion dans la
peinture et dans le paysage sont aussi des éléments prépondérants dans mon travail.
Quoi de plus pertinent pour moi que de venir m’immerger dans le paysage du Brusc ? Ma
pratique s’en trouvera enrichie dans la continuité de mes recherches actuelles et en me
permettant, bien sûr, de profiter d’un espace de travail adéquat, considérant ma volonté de
travailler sur de grands formats. »

François FLOHIC (1920-2018)

Né, en 1920, à Ploubazlanec (Côtes d’Armor), François FLOHIC s’engage, le 1er juillet 1940, dans les Forces Navales Françaises Libres. Durant la guerre, embarqué sur la corvette Roselys, il participe à l’escorte des convois de l’Atlantique jusqu’à Mourmansk, ainsi qu’au débarquement de Normandie.
Quinze ans après avoir salué, à Londres, le Général de Gaulle, il le retrouve, à l’Élysée, pour devenir son aide de camp, de 1959 à 1964.

Capitaine de frégate, il quitte cette fonction pour prendre le commandement de l’escorteur d’escadre La Bourdonnais, à Toulon, du 11 février 1964 au 11 février 1965. A l’issue de cet embarquement, il retrouve son poste d’aide de camp auprès du Général jusqu’en 1969, puis après le départ de celui-ci de l’Élysée. C’est à ce titre qu’il l’accompagne, le 10 mai 1969, dans son voyage à Baden-Baden où il rencontre le Général MASSU lors de la crise de mai 68.

Après l’échec du Référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation, il accompagne, le 10 mai 60, le Général de Gaulle dans son séjour, à Sneem, en Irlande. Le dit-séjour dure plus que prévu et se prolonge au Cashel House, à Cashel, le temps nécessaire au bon déroulement de l’élection présidentielle de Georges POMPIDOU.

Capitaine de vaisseau, il commande le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc, école d’application des officiers élèves de l’École Navale, du 5 septembre 1969 au 2 septembre 1971.Le Vice-Amiral François FLOHIC était, entre autres, Commandeur de l’Ordre de la Légion d’Honneur et Grand-Croix de l’Ordre National du Mérite.

Il est par ailleurs l’auteur de nombreux ouvrages historiques il s’adonna avec passion, durant de très longues années, aux arts graphiques à travers le dessin, la peinture à l’huile et la gravure. Il fut notamment l’élève de Georges PALMIERI qui lui prodigua des cours afin de perfectionner sa technique.

Homme de valeur, de convictions et de mémoire, François FLOHIC était depuis l’an 2000, membre actif des « Imagiers provençaux ». Au sein de cette académie d’érudits et au fil des expositions auxquelles il a pu participer, François Flohic a su développer des amitiés profondes avec bon nombre d’artistes comme MarieMarguerite PETETIN et Claude GEMY notamment.

Considérant qu’ « un véritable artiste ne copie pas la nature mais l’interprète », il proposait une peinture très personnelle, volontairement dépouillée, libérée de toute influence et marquée de coloris vifs.

Autoportraits, paysages d’ici et d’ailleurs mais également natures mortes sont ainsi immortalisés avec une griffe bien spécifique.

Cette exposition est un retour sur une vie : « François FLOHIC, 1920-2018 ». Elle témoigne d’une existence faite de voyages, de péripéties, d’expériences, de rencontres mais aussi de bonheur, de plénitude et de satisfaction du travail accompli.

C’est à travers un parcours riche d’enseignement, qu’une trentaine de toiles de différents formats sont ainsi offertes à votre regard et votre sagacité, permettant, de fait, de découvrir le talent, trop longtemps ignoré, d’un homme aux qualités multiples et à la simplicité exemplaire.

François Flohic était résidant Six-Fournais.